Sex, Pulsions et tourisme…

La Pulsion n’est-elle qu’animale ?

Si les gens donnaient libre-court à leurs pulsions, le monde ne serait-il que chaos ? Est-ce bien pour cela, que l’on a inventé la religion et la morale ? In fine, ne servent-elles pas à contrôler les individus ? Si pulsion = liberté, morale et religion = asservissement.

Alors, faut-il refréner ses pulsions, pour bien se conduire en société, ne pas choquer ? Tout cela, n’est-il pas qu’une bombe à retardement pour le cerveau des gens ? Refouler ses instincts ne conduit-il pas tout simplement à la maladie mentale ?

Ici, la culpablité de l’individu face à ses intincts et ce que nous dicte la société, atteint son paroxisme. Je m’interroge, sans jugement, quand je traverse certains quartiers de nos villes. Un sentiment qui ne devrait pas être, ici apparaît donc, la honte (ou pas d’ailleurs).

Publicités