Cherbourg en 1944.

 Copyright  

copyright-_all_rights_reserved

Dans le Maëlstrom de l’histoire, la collision des destinées personnelles.

Le temps métaphysique m’a toujours passionné. Celui qui passe, qui est passé et celui que l’on suppute, en devenir. Nous sommes les produits d’une histoire familiale, d’une histoire aussi plus large qui nous dépasse quand elle englobe des millions de gens. Nous ne pouvons pas y échapper. Ce serait un peu comme vouloir ignorer la loi. A partir de là, il faut construire sa propre vie, avec ses propres désirs qui demain constitueront l’histoire en devenir. Si vous avez consulté un peu ce site, il ne vous aura pas échappé que j’ai une attirance pour l’Amérique, et que cette même Amérique a et a eu un rôle majeur dans notre destinée Française commune, notamment pendant la seconde guerre mondiale, en Normandie, dont je suis originaire. J’en ai entendu parlé à l’école pendant les cours d’histoire, et j’ai aussi regardé la télévision, les séries et les films Américains. Là dessus, on ne peut pas critiquer, ce sont de bons communiquant. J’ai adhéré à la propagande, au rêve et je me suis fait aussi personnellement ma propre opinion à travers mes voyages. J’aime toujours et encore, et à travers ce blog, je vous la raconte de nouveau. J’ai travaillé au cimetière Américain de Colleville sur Mer, comme agent d’accueil et guide et pour moi, cela représente un peu la synthèse de tout ce que je vous expose. Le passé, le présent, le destin, les guerres, des Français, des Américains, du grand-père, du père, des oncles, toute une histoire. La paix  aussi, tout un symbole, dont je jouis avec bonheur depuis que je suis né, même si tout n’est pas un conte de fée. Alors, pour comprendre où vous allez, demandez-vous d’où vous venez.

Les documents qui suivent, sont tirés d’un journal spécial de la Presse de la Manche, paru pour le 65e anniversaire du débarquement en Normandie. Il y est principalement question de la ville de Cherbourg pendant cette période de notre histoire.

Pour l’achat de photos, aller sur l’article HELLO. To buy pics, go on the article HELLO.

Pour mon blog, pour mon projet à Vancouver, donnez ce que vous voulez. For my blog, for my project in Vancouver, give whatever you want to. Page Facebook

Envoyer à l’adresse :paypal.me/erictohier      Send at : paypal.me/erictohier

Ou chèques à mon adresse figurant ici.

Publicités